Entretiens avec la mer en vue

© Ernesto Timor (photos et réalisation graphique)
L’affiche…

Entre­tiens avec la mer sera le prochain spec­ta­cle du Théâtre du Menteur, en parte­nar­iat avec le Théâtre Kaze de Tokyo. La créa­tion s’étage de l’été à l’automne 2014, les pré­parat­ifs sont bien avancés.
J’accompagne graphiquement ce spectacle bien en amont comme à mon habitude : dossiers professionnels (en français et en japonais !), photos de répétition, conception de l’affiche (ci-jointe), libre écho artistique aussi, au travers de petits films photographiques diffusés mensuellement, les Black Variations (voir ci-dessous)…





Pour en savoir plus sur le spectacle, connaître les premières dates, etc. : page du spectacle sur le site de la compagnie.



 

Photos de répétition signées Ernesto Timor, réalisées lors d’une première séance de travail sur le plateau du (petit) théâtre de la Cavalerie, en Essonne (mai 2014).




black-variations-splash-02_v black-variations-splash-01_v

Pour le sommaire à jour des Black Variations et accéder aux vidéos :
rubrique Echographies de mon site personnel.



La ques­tion que tente de for­muler le spec­ta­cle serait : sommes-nous ce que nous pen­sons être ? Mais alors, qu’est-ce qui remue en nous, qu’est-ce qui nous trou­ble et nous dévie, nous penche ? Qui est cet autre qui nous habite, le mon­stre fam­i­lier que nous avons apprivoisé, plus ou moins mal ?
Com­ment racon­ter cette part du chaos qui danse avec nous ?…
Il faut voir et enten­dre Entre­tiens avec la mer comme le grand chahut de nos jardins secrets, la parade inquié­tante et joyeuse de nos mon­stres intimes.
Alliage de mots et de gui­tares, le spec­ta­cle se joue à la manière d’un ora­to­rio débraillé et sen­si­ble, jailli de nos human­ités ban­cales, de nos dédales sin­guliers, comme autant de petits dia­bles nus qui tirent la langue hors de la boîte !

Extrait de la présentation par François Chaffin.