Entretiens avec la mer : le livre

© Ernesto Timor (photos et réalisation graphique)

Entre­tiens avec la mer, c’est une création théâtrale dont je vous parle depuis longtemps, y étant associé en tant que photographe et graphiste. Mais c’est d’abord un texte de François Chaffin, à présent disponible au travers d’un livre dont j’ai réalisé le travail d’édition.

François Chaffin se définit comme « auteur en scène ». Auteur de nombreux textes, dont La morsure du citron et Prométhée poème électrique, il dirige depuis plus de vingt-cinq ans le Théâtre du Menteur. Il poursuit ici son exploration sensible d’une écriture baroque, notamment par le maillage des voix et de la matière sonore, dans lequel se conjuguent les paysages visuels et l’engagement des corps.
Moi-même j’accompagne les créations du Théâtre du Menteur depuis plus de dix ans. Au-delà de la réalisation graphique de cet ouvrage et du travail photographique lié au spectacle, j’ai mené en duo avec François Chaffin un écho aux Entretiens avec la mer : les Black Variations, à retrouver sur le bonus multimédia.

 



Le livre sera disponible au prix modique de 12 €. En vente les soirs de spectacle, en premier lieu lors des dates de la création française, à la Ferme de Bel Ebat, théâtre de Guyancourt (78), ces 6 et 7 novembre… Puis au Théâtre le Colombier à Bagnolet quelques jours plus tard (toutes les dates sur le site de la compagnie). Il sera également disponible par correspondance directement auprès des éditions Image Latente ou en librairie.

 

Sommes-nous ce que nous paraissons ? Mais alors, qu’est-ce qui remue dessous, qu’est-ce qui nous trouble et nous dévie ? Comment raconter cette part du chaos qui danse avec nous ?
Il faut voir et entendre Entretiens avec la mer comme le grand chahut de nos jardins secrets, la parade inquiétante et joyeuse de nos monstres intimes. Un tollé au regard des convenances, des usages, de la morale ? Le scandale de notre psyché ?

Entretiens avec la mer a été mis en scène par le Théâtre du Menteur (France) en complicité avec le Théâtre Kaze (Tokyo) à l’été 2014. Ce livre comporte le texte intégral, mais aussi un carnet de la création du spectacle. En bonus à cette édition, un poster joint ainsi que l’accès en ligne à une série de vidéos, les Black Variations, side-project singulier qui revisite des extraits du texte au travers de séquences photographiques d’Ernesto Timor.

Extrait de la quatrième de couverture.