Ce ne sont que quelques (autres) photographies

“Ce ne sont que quelques photographies” reste la phrase indépassable qui vous accueille sur mon autre site, là où je présente plus librement mes travaux personnels

La section portfolios voit disparaître, pour plus de clarté, l’accès au pêle-mêle de mon Enfer, tandis que la galerie de best of (pour parler vite) évolue et s’enrichit. Rebaptisée En somme, elle vient d’être augmentée d’un volet 3, une quarantaine d’images s’échelonnant de 2015 à cet instant de 2017. Les deux volets des époques précédentes ont été sensiblement revus, et l’ensemble offre à votre curiosité des images de plus grand format. Aperçu de ce nouvel écran, suivi d’un extrait de la présentation… Le mieux est bien sûr de faire le détour par www.ernestotimor.com.

Aperçu galerie Ernesto Timor
Copie d’écran de ce 3e volet de ma tentative de compilation partielle et partiale……

 

 

Voici donc de l’Ernesto Timor en mosaïques bien peu raisonnées, sans ordre chronologique ni légendes ni sujets ni regroupement par rubriques, l’assemblage relevant surtout d’associations sensibles et de connexions intuitives — c’est ce mélange qui dit déjà par lui-même ma façon de voir les choses. […]

Nouveautés de rentrée
– les images de cette compilation sont à présent de taille plus grande que la norme du reste de ce site, pour ne pas sacrifier celles où tout ne saute pas à l’œil (ceci ne devrait faire ni chaud ni froid à ceux qui scrutent le monde entier sur leur smartphone mais réjouir les dinosaures dont je suis) ;
– le découpage des années, l’ordonnancement et quelques choix des volets 1 et 2 ont été légèrement revus, même le passé n’est pas figé…
– un volet 3 fait son apparition, qui court jusqu’à aujourd’hui (un peu vert, il se cherche pour ainsi dire sous vous yeux, merci de votre indulgence).